The Warriors Team Index du Forum
The Warriors Team Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Prêtre spé smite

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    The Warriors Team Index du Forum -> LES CLASSES -> Prêtre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sanrey
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2011
Messages: 76
Masculin
Point(s): 10
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Jeu 10 Mai - 02:08 (2012)    Sujet du message: Prêtre spé smite Répondre en citant

Présentation :


Cette première partie n’est pas un guide, c’est juste une sorte de résumé sur la spé smite. Ce pavé ne vous expliquera pas comment jouer la spé smite pour être un pgm, mais quelles sont les possibilités pour jouer smité en raid, en héroïque voir en pvp. 
Source wow europe



1) La base

Tout d’abord, la spé discpline est dite « smite » si elle contient les points de talents « Evangélisme », « Archange » et « Expiation ». Cette optique n’est pas obligatoire, mais diversifie le gameplay du prêtre discipline déjà bien conséquente.


2) Comment que ça marche ?

Pour bien commencer à fracasser les ennemis à coup de châtiments (et votre clavier à coup de front) il faut comprendre le fonctionnement. Lorsqu’on effectue un châtiment ou une Flammes sacrée, on soigne d’un montant de 100% des dégâts une cible dans un rayon de moins de 15m un allié le plus faible  en vie.
100%, déjà ce chiffre est alambiqué car ce n’est pas vraiment la réalité. En effet des coefficients s’intègrent dans le soin affin de l’augmenter. (Par exemple, discipline jumelles qui augmente de 6% les dégâts du châtiment, mais augmente aussi de 6% le soin prodigué par Expiation.) Cependant, le coefficient  Dégâts / Soins n’est pas totalement compris.


3) Le template / glyphes

Le template est clairement libre pour jouer la spé smite (bien entendu, les trois talents cité dans 1) sont obligatoires) Cela dépend de l’envie du joueur, de son orientation et de ses préférences. Vous le verrez par la suite, de nombreuses orientation sont possible suivant le stuff sélectionné. Quand aux glyphes, les deux intéressant sont Précision Divine ainsi que Flamme Sacrés.

Le premier augmente les chances de toucher avec Flammes sacrés et Châtiment de 18% ce qui aura pour conséquence de ne jamais les rater et cela, même si un boss. Complètement super et pratique, pour éviter un vieux "miss" de l'espace.
Le second augmentera les dégâts du châtiment si la cible est affecté de Flammes Sacrées. Ce glyphe est intéressant car Flammes Sacrés est à présent rentable dans un cycle dps classique. Il augmente le hps de manière assez intéressante.


4) Que dois-je mettre comme stuff ?

Ici, nous allons déblatérer de l’orientation du stuff  la spé smite, et sur l’utilisation qui collerait le mieux. Mais tout d’abord, en tant que valeur brute, d’après des calculs effectués nous obtenons des différences d’efficacité sur la spé smite. Le schéma est le suivant.
Hate > Critique > Mastery
Attention, ceci n’est pour donner un ordre d’idée et est à prendre avec des pinces même si cela s’applique quelque soit le stuff (disponible actuellement)

Une orientation sur de la hâte.
Un équipement basé sur la hâte vous octroiera un jeu fluide et très réactif et le « hps » le plus intéressant. Cependant, il possède une contrepartie. En effet, c’est l’orientation la plus gourmande en mana. (Et oui ! Caster plus pour consommer plus… tien, ça me dit quelque chose.) Il est donc nécessaire de faire attention à sa consommation en mana si on le soin rapide. (ah ha, ce jeu de mot !)

Une orientation sur le critique
Un équipement basé sur le critique vous donnera accès à un jeu puissant. A vous les gros chiffres en chaine digne d’un mage arcane sur votre écran ! La contrepartie de cette statistique, c’est qu’elle est dite aléatoire. Un crit ne viendra jamais quand on le demandera. Néanmoins un certain pourcentage de critique sera quand même visible sur la totalité d’un combat. C'est-à-dire qu’avec 20% de crit, même si c’est aléatoire, on fera environ 10% de crit en plus qu’une personne avec 10%. Ce n’est pas parce « parce que c’est aléatoire, que ce n’est pas rentable », surtout sur une phase à gros dégâts, un critique fera rarement de l’overheal.

Une orientation sur la maitrise
Un équipement basé sur la maitrise vous offrira un lissage plus compétitif. L’absorb pourra facilement se loger dans les premières places de vos soins prodigués ! Cependant, cela n’est intéressant qu’avec un taux de critique élevé. (Je ne parle pas du spam shield raid ! Je parle de la spé smite, suivez un peu !) Mais lorsque ces conditions sont remplies cet orientation permet un lissage très puissant, et donc très intéressant sur les boss qui frappent fort.

Une orientation sur l’esprit

Un équipement basé sur de l’esprit vous permettra de régénérer de manière significative en combat, et par extension, d’incanter plus de sorts autre que les châtiments. Ce dernière ayant un coût en mana faible il n’est pas primordial d’avoir un équipement avec de l’esprit si on joue une spé smite.
Pour  jouer la spé smite, il faudra faire un choix de deux des statistiques parmis les quatre cités. Prenons par exemple une orientation hâte / esprit : Elle donnera un jeu rapide et une régénération lui permettant de spam des sorts à grand coût (de la PoH par exemple) sans difficultés.
Un équipement visant le maximum de critique / maitrise permettra un déploiement d’un soin extrêmement puissant avec un lissage conséquent. En contrepartie, la régénération devra être surveillée de près.
Tout les orientations dépendent de ce que le joueur à envie de faire. La seule qui ne me parait pas viable pour une spé smite serait Maitrise / esprit.


5) La régénération sans esprit

La régénération peut être un point clef du gameplay si vous avez décidé de délaisser l’esprit dans une optique d’optimisation. (Oui théoriquement la hâte fait soigner plus que l’esprit !). Pour pouvoir finir des combats avec une barre de mana qui ne s’est pas enfuie pour cause de maltraitance, il faudra maitriser deux points. L’Archange, et L’Extase.
Le principe est simple. Ces sorts vous font régénérer votre mana en pourcentage, il est donc intéressant de maximiser l’intel.
Extase rend 7% de mana toute les 12 secondes. En plaçant un bouclier (on va dire qu’il est brisé à l’instant précis où il est posé) toute ces 12 fameuses secondes, sur une barre de mana à 100k on obtient une régénération de :
(100000*(7/100)) /12) x 5 = 2916 mp5
J’explique le calcul. On gagne 7k mana toute les 12 sec. Donc, toute les 5 on en gagne 2916. Il faut cependant enlever le prix du bouclier, et bien entendu le bouclier n’explose pas toute les 12 secondes pile. Il y a donc des pertes
Quand à L'archange, sachant qu'on obtient 5% de mana toute les 30 sec. Cela donne une augmentation de 833 mp5.
On voit bien que l'esprit est négligeable si on maîtrise parfaitement ces deux éléments.

Le requinquage lui aussi peut prendre un intérêt assez conséquent puis-ce qu'il apportera une augmentation de 500 mp5


6) Concrètement, comment ça se joue ?


à peu près comme ça : http://www.youtube.com/watch?v=7Y7MGWW1Xqc

Sérieusement, simplement en matraquant sa touche châtiment. Le soin part très souvent sur les tanks ce qui en fait "une vrai manière de soigner". La spé smite est intéressante sur toute les combats qui ont une augmentation des dégâts subits (tel que Halfus / Maloriak), les combats à soin réactif (Chimaeron), les boss où le moindre dps supplémentaire est important (en hm par exemple) ou les boss où les tank se mettent DERRIERE DES POTEAUX
Exemple de combat où le châtiment peut être intéressant car le tank prend cher et cette spé maintient des dégâts lourds. :
http://www.youtube.com/watch?v=1PXvfAh6EyY

L'essayer ce n'est pas forcément l'adopter, car c'est une vision très différente d'un soigneur classique.

J'espère que ce post vous aura plus si vous vous êtes motivé à le lire et qu'il vous permettra de réfléchir à quelle type de spé smite vous avez envie de jouer.

Ps: Si vous ne croyez pas qu'il est possible de jouer sans esprit voilà un down d'Al'Akir fait avec un stuff donnant 1058 d'esprit (actuellement je suis bien plus bas)
http://www.youtube.com/watch?v=frkyseY7wps
http://img826.imageshack.us/f/healb.jpg/
                               


Dernière édition par Sanrey le Jeu 10 Mai - 19:28 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Mai - 02:08 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sanrey
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2011
Messages: 76
Masculin
Point(s): 10
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Jeu 10 Mai - 19:24 (2012)    Sujet du message: Prêtre spé smite Répondre en citant

Guide du prêtre Smite (Flammes, Crimes et Châtiment)



Avertissement : Ce guide est conçu comme une suite à l’article concernant le discipline. Pour être compris, il vous faut déjà comprendre les mécanismes généraux de la spé discipline dite « classique ». Sans cela, vous risquez de passer à coté de certaines choses. Si vous ne les connaissez pas ce guide se trouve dans la réponse suivante de ce post !




Le smite, c’est quoi ?

Smite, c’est « châtiment » en anglais. Et comme je suis une sacré feignasse et que je joue en anglais, je vais appelez cette spé, la spé smite.
Le principe de cette spé, c’est de lancer les sorts Flammes sacrées et Châtiments et de faire des dégâts. Chaque dégâts effectué de la sorte sera converti en soin apporté à ceux qui en ont besoin.
C’est une bonne manière de s’amuser avec son prêtre, un peu DPS, beaucoup HEAL, avec toujours quelque chose à faire.



Une précision pour les paloufs du fond.

Il a souvent été dit que la spé smite était une spé facile à gerer, faites pour les débiles, super cheatée, etc.
Les gens qui disent cela (et parfois même, c’est des prêtres, honte suprême) sont des ignares, pour ne pas dire des viles trolls fourbes et velus.

Qu’on soit clair : La spé Smite est la spé du prêtre la plus compliqué à optimiser à 100%. Elle demande de gerer parfaitement la spé discipline classique, d’avoir des raccourcis en plus, de jouer avec trois mains, d’avoir des yeux partout, bref, de devenir dieu en personne, élu sur le monde d’Azeroth, en aide pour sauver la population du Cataclysme.
C’est à dire qu’il y a deux sorte de spé smite : Celui qui smite, et celui qui roxxe du boudin comme ce devrait pas être autorisé par les autorités morales.
Certains sont devenus complètement fous en jouant cette spé, certains n’en reviennent pas.
On vous aura prévenu.



Mais pour les derniers sceptiques, voici une vidéo très instructive que j’ai piqué sur le site de Priestheal.
Oh, et pour en profiter, montez le son …


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=iArjYLU66cw

Bon là je crois qu’on peut enfin commencer sereinement.


Le template




Smite, smite, smite

Smiter n’est pas choses facile. A commencer par le template.
Il y a plusieurs options, toutes plus valables les unes que les autres. A vrai dire, à chaque fois que je pond un template smite, j’en fais un nouveau.



Quelles sont les choses à savoir ?

Comme pour le template discipline, on vire tout ce qui ressemble à du talent pvp.
Ensuite, il faut bien avoir conscience que vous allez manquer de point pour « ajouter » l’option smite à votre template discipline classique. Donc n’oubliez pas que si vous soignez à la « régulière » vous serez tout de suite moins performant.Il va falloir faire des choix : Quels sont les talents dont vous pouvez vous passez pour vous payer les 5 points de la spé smite ?

Ici, je me sépare de Force de l’âme et d’Inspiration. Ce sont des pertes énormes qui vont considérablement modifier ma manière de jouer. A partir de maintenant, je garde cette informations dans un coin de ma tête.
Smiter, ce n’est pas ajouter, c’est choisir

Avec les points que j’ai su économiser, je me paie donc la spé smite : Evangélisme, Archange, Expiation.

Comme je suis un fou, je me paie même un talent que je ne prenais pas en discipline : Vague de lumière. Encore une fois, ce n’est pas du tout obligatoire. C’est juste que je voulais vous montrer comment on peut optimiser comme un cochon. Mais je ne suis pas certain que jouer ainsi soit super pertinent dans toutes les situations. En tout cas, ce sera surement marrant.
Donc à partir de maintenant, il vous faut 4 boutons supplémentaires sur votre interface :
Flammes sacrées, Smite, Archange, Soin rapide.



Les glyphes

Vous vous rappelez ? En discipline, je disais qu’on avait pas trop le choix pour les glyphes majeurs. Ben là on a justement deux glyphes à prendre.
Précision divine va vous permettre de toujours faire mouche, même sur les boss les plus haut en level.
Gyphe de châtiment va vous donner un léger bonus en dégât puisque vous allez utiliser flammes sacrées puis smite.
Pour le reste, c’est comme une spé discipline classique.


L’optimisation : gemmages, enchantement, retouche.


L’optimisation du smite est là aussi assez différente de ce qu’on connait en discipline. On va toujours balancer notre dose quotidienne de bouclier, et les châtiments qu’on jette sur nos ennemis peuvent faire proc des Egides sur nos alliés. Donc de base, on peut faire confiance à la maitrise pour nous apporter une aide solide.
MAIS,
pour faire proc des égides, il va falloir que votre châtiment critique. D’autant que cette fois ci, le critique est vraiment doublement rentable.
Comme nous ne sommes pas considéré comme une classe de DPS, notre critique fait 150% des dégâts de base (les dps ont 200%). Mais comme nos dégâts font aussi des soins et potentiellement des égides, alors ça devient intéressant. Pour cela, le critique va vraiment donner de bons résultats.

MAIS,
Le sort de châtiment est un peu long à caster. On est loin de la spé discipline avec plein de sort instantanés ou canalisé, avec lesquels la hâte à un intérêt limité. Ici, plus vite on smite, plus fort on dps, et plus fort on heal, et plus on fait des égides.
Le problème, c’est que si on se contente de monter la hâte, on fait peu d’égide (pas de critique) et si jamais on a la chance d’en faire, elles sont toute petites (pas de maitrise).

DONC :
Il va falloir équilibrer tout ça. C’est comme une chaine de conséquence. Smiter rapidement et beaucoup, pour espérer faire du critique, avoir des égides, et qu’elles soient grosses.
Et en plus, il faudra quand même maintenir un esprit pas trop ridicule.
Conclusion, optimiser la spé smite est vraiment, vraiment une galère sans nom. Je vous conseille de regarder le niveau de l’objet que vous avez, chercher le max d’intel, prendre l’esprit qu’on vous donne, et choisir vos carac secondaire en fonction de votre double spé. Au moins, ainsi, vous êtes sûr de ne pas gacher des points.



Le gameplay


Le rôle

Il y a deux situation où le prêtre smite pve se sent vraiment bien : En instance, et en raid 25. En instance aléatoire, c’est le bonheur. Votre capacité à aider est vraiment énorme. Sur certains boss, il faudra que le groupe fasse vraiment beaucoup de dps, et dans ces cas là, vous allez pouvoir aider à passer le cap. A d’autres moments, votre groupe va prendre super cher, l’archange avec l’infusion vont vous donner une puissance de heal capable de rivaliser avec un prêtre sacré en pleine forme.
En raid 25, vous êtes un electron libre. Vous faites de l’assist où vous voulez, et vous faites votre dps tout en soignant les cac et le tank. Pendant les moments de grandes tension, vous êtes capable de vous transformer en grosse brutasse du heal de groupe.
En prime, à chaque fois que vous voulez faire le malin à soigner plus fort que les autres, vous aurez des petites ailes dans le dos.


Les talents


Que se passe t-il quand on smite ?
  1. A chaque fois que vous allez lancer une Flammes sacrées ou un Smite, vous allez gagner un buff evangélisme, cumulable 5 fois. Chaque stack va rendre ces deux sorts plus bourrins (+4%) et les rendre moins cher à cast (-6%).
  2. Quand vous avez le buff d’évangélisme, vous pouvez consumer les stacks pour faire pousser des ptites ailes dans votre dos. Cela aura pour effet pour chaque stack cramé ainsi de vous redonner de la mana (1% du total de mana) et augmenter vos soins (+3%). Cet effet durera 18 secondes, et est disponible toutes les 30 secondes.

Bien sûr, en plus de cela, chaque Flammes sacrées, le dot de Flammes sacrées, et chaque Châtiment soignera une personne dans les 15 mètres autour de votre cible. La personne ayant le moins de points de vie sera choisie en priorité.


Le cycle

Ben c’est pas aussi simple de définir un cycle en smite.
Bien évidemment, on commence par le bouclier pour bénéficier de la hâte et du bonus au critique via l’âme affaiblie. Mais une fois lancées la pénitence et la prière de guérison, deux choix sont possibles :

  • Soit les dégâts sont normaux et répartis sur le groupe, et dans ce cas, vous pouvez y aller au smite.
  • Soit la vie du tank est en jeu (ou celle d’un dps si vous êtes en instance) et là, peut être que vous ferez plus confiance en un bon gros soin supérieur des familles.

Mais ce n’est pas aussi simple. Parce que comme vous venez de le lire plus haut, plus vous smitez, plus vous engrangez un buff qui vous permets de taper plus fort (donc de soigner plus fort) et cela vous permet également de déclencher les petites ailes de l’archange pour soigner encore plus fort.
Avec 5 stacks d’évangélisme, vous bénéficier en lançant l’archange de +15% sur vos soins. C’est juste énorme. Si vous voulez sauver un groupe entier ou un tank, alors c’est exactement ce dont vous avez besoin.
Le « cycle » de heal va donc consister à jouer normalement, et entre deux sort, lancer rapidement Flammes sacrées puis deux trois châtiments (+20% avec le glyphe si le dot Flammes sacrées est encore actif sur la cible), refresh le bouclier, pénitence, prière de guérison.
Pour compliquer encore un peu les choses, je dois parler de deux talents :
  • Fil de la pensée : A chaque fois que vous allez smitez, votre pénitence va être disponible plus rapidement. Donc vous allez lancer pénitence bien plus souvent que dans une spé discipline classique.
  • Vague de lumière : Le Soin rapide est un sort qu’on utilise quasiment pas, parce que trop cher en mana. Mais avec ce talent, lancer un châtiment donne 6% de chance d’avoir un Soin rapide instantané et qui peut critiquer.

Vous le voyez, le cycle habituellement déjà tendu quand on heal va l’être encore plus en rajoutant ces sorts à votre barre d’action. C’est l’entrainement qui vous permettra de faire les bons choix.


Question : Est ce que je dois lancer archange dès que disponible ou alors attendre le bon moment pour avoir les 15% de soins ?
Il y a bien deux possibilités. En temps normal, vous allez claquer archange immédiatement pour avoir de la mana (+5% du total de mana avec 5 stacks) et avoir le bonus au soin pendant 18 secondes. Avec un bon cycle, vous pouvez avoir ce bonus au soin pendant 18 secondes sur 30. Mais d’un autre coté, avec l’expérience, vous verrez que certaines strat demandent de tout donner à un moment précis. Dans ce cas, il faudra peut être parfois attendre quelques secondes pour avoir ces 15% de soin en plus au bon moment.
Quand vous avez +15% en soin, la prière de soin devient tout de suite un sort extrêmement puissant. C’est équivalent à ce que va produire un prêtre sacré avec le bon chakra. Alternez entre phase de dps pour monter vos stacks, et phase de burst soin pour les dépenser correctement.


Question : Est ce que les soins rendus par le smite interagissent avec le buff de grâce ?
Malheureusement non. C’est une grosse lacune en terme de synergie. Pour rappel, grâce donne 3 stacks cumulables de 8% de soin en plus sur votre cible qui en bénéficie. Donc potentiellement +24% sur vos soins. Il serait stupide de se contenter de profiter de l’archange et de ses 15% de soin en plus sans mettre la grâce sur votre tank par exemple.
Donc quand vous vous apprêtez à vouloir sortir vos petites ailes, n’oubliez pas de lancer une pénitence sur la cible à sauver de la mort. 24% + 15%, cela donne 39% de heal supplémentaire. C’est là qu’on peut dire que vous êtes bourrin. Vraiment un gros bourrin.


Feu ou volonté ?


En spé smite, les sorts instantanés prennent moins de place dans votre gameplay. Par contre, on va rechercher un coté bourrin dans le heal comme dans le dps. En outre, c’est une spé avec une regen mana plus importante via l’archange. On peut donc facilement faire le choix de prendre le feu intérieur plutôt que la volonté intérieure pour taper dans le lourd.


Conclusion

La spé smite a de beaux jours devant elle. Même si se profile pour le patch 4.2 un nerf au niveau du heal rendu quand on smite : Aujourd’hui, chaque dégât qu’on fait rend 100% sous forme de soin. Dans l’avenir, ce sera sûrement un certain pourcentage. Mais ce n’est pas pour tout de suite, et ce n’est encore que spéculation. Rien n’empêche malgré tout de se préparer.
Je vous parlais à la fin du guide discipline de la spé « Holynuker ». C’est une spé un peu méconnue, et pourtant c’est l’ancêtre de la spé smite.
Utilisée sous Burning Crusade par quelques illuminés (dont votre serviteur), elle se jouait avec une variante de la spé sacré, avec beaucoup de point en discipline, et l’ancien talent vague de lumière.

Peu de vidéos ou d’infos sont encore disponibles sur cette ancienne spé. Mais elle a eu le mérite d’exister malgré le manque de reconnaissance de Blizzard. Et aujourd’hui, on peut dire que c’est une sorte de consécration. La spé « Smite » existe, et dans le coeur de certains prêtre, elle ne sera que notre spé Holynuker enfin jouable.
Comme d’habitude, j’espère des commentaires, des critiques, toussa.
Mon seul soucis, c’est d’avoir répondu à toutes les questions que vous pourriez vous poser sur la spé smite. Si c’est le cas, alors je suis content.



Revenir en haut
Sanrey
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2011
Messages: 76
Masculin
Point(s): 10
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Jeu 10 Mai - 19:35 (2012)    Sujet du message: Prêtre spé smite Répondre en citant

La spé discipline (4.06 vers 4.1)



La spé discipline est une spé basée sur deux sorts : Mot de pouvoir : Bouclier, et Pénitence. Le premier absorbe des dégâts futurs. Le second permet de soigner beaucoup et de manière très réactive. La discipline est donc surtout pour le joueur. Il va sans cesse devoir prévenir de l’arrivée de dégâts tout en ayant la capacité de remonter quelqu’un en vie dans l’urgence.


Utilisation : Etre capable de réduire des dégâts, de fournir beaucoup de soin en peu de temps, et la grosse capacité générale en fait un soigneur parfait pour les tanks. Il sera dans beaucoup de cas à niveau égal avec les maîtres du genre : Les paladins. En assist, il sera parfait pour corriger les erreurs de soin sur le raid, sachant s’occuper d’une personne isolée ou d’un groupe pour soutenir ses collègues. C’est un soigneur qui trouvera toujours sa place dans un raid, quel que soit sa composition.




Le Template :





Voici un template commun dans la voie du discipline en version 4.0.6. Il y a fort à parier que les changements pour la 4.1.0 ne modifie que très peu ce template. Les changements les plus gros concerneront l’évolution de votre stuff, votre place dans un raid, un gameplay qui vous est particulier.
On admettra donc que ce template permet d’aborder tous les aspects du discipline en optimisant ce qui peut l’être sans perdre les inconditionnels.

Constitution du template : C’est un template PVE, donc on va enlever tout ce qui a un rapport unique au pvp. En discipline, on enlève donc bouclier reflecteur (qui ne fonctionne que sur soi même) et Volonté focalisé (qui réduit les dégâts que le prêtre subit).
Comme on veut faire la distinction claire entre la spé smite et la spé « générale », on ne prend pas tout ce qui constitue la spé smite. C’est à dire l’Evangélisme/Archange et l’Expiation.
En dehors du discipline, j’ai prit le partit d’augmenter les soins de la manière la plus générale possible. +10% en rénovation, +15% sur certains sorts, et une rapidité d’incantation du soin sup sera très appréciable en raid. L’Inspiration est un talent obligatoire pour un prêtre quelle que soit sa spé.
On peut facilement enlever les deux points en rénovation pour aller chercher des trucs en ombre, comme de la hâte ou un ombrefiel plus disponible. Cela fait partit des choix personnels. Il faut tout tester pour se faire une idée.

 

Glyphe :




Il n’y a ici rien de particulier. On sait depuis plusieurs mois que la glyphe de Pénitence et celle du bouclier sont quasiment indispensable en primordiale. La dissipation de masse et la prière de guérison peut être les seule vraiment intéressantes en normale. En dernier choix, on peut se permettre de se faire aider par une glyphe qu’on aime avoir. Dans ce cas précis, puisque j’ai prit rénovation dans le template, je prend également la glyphe rénovation. Il est certainement inutile de prendre l’un sans l’autre. On pourrait préférer améliorer sa prière de soin, ou bien sa barrière. Là aussi, c’est une question de choix, de gameplay, et pour le coup de format de jeu (instance, roster 10 ou 25) et de strat des boss. Par exemple, en 25 sur néfarian, il est à parier que vous voudrez prendre barrière en 3e choix de glyphe primordiale.
En glyphe majeure, la dissipation de la magie (sort peu utilisé) redonne de la vie. J’ai vraiment du mal à trouver autre chose intéressant en glyphe majeure.

Avec ces glyphes, en apport de soin, notre pénitence pourra être utilisée plus souvent. Le bouclier soignera en plus de son absorption. La premier tick de prière de guérison (PoM) sera plus important.


Le Stuff :


On ne le répètera surement jamais assez : Avoir un stuff propre et bien optimisé est une des bases fondamentale du prêtre heal. Quand on a la vie des autres sous notre responsabilité, on ne déconne pas avec ça.
Le prêtre porte sur lui le tissu qu’on trouve partout. Le soigneur laisse les pièces d’armures avec du toucher à ses collègues DPS, mais se jette sur tout ce qui a de l’esprit. Par contre le prêtre discipline peut se contenter pour une partie de son matos de pièces d’armure avec uniquement de l’intelligence.
En matière de caractéristique secondaire, il privilégiera la maitrise, puis, selon ses propres choix, la hâte et le critique, à des niveaux de toutes façons relativement haut tous les deux. La force du discipline vient de la puissance de ses sorts. Il lance des instantanés donc il est de base plutôt rapide. Il crée des égides suite à ses coups critiques, donc il peut avoir un intérêt certain à monter cette carac.



Gemmes :

Le choix en gemmes se fera donc naturellement dans l’optimisation toujours accrue de l’intelligence qui augmentera la réserve de mana du discipline, qui est extrêmement importante, surtout si on sacrifie de l’esprit, puisque la quantité de mana disponible va directement modifier la régénération de mana du prêtre discipline.
Rouge : Intelligence
Jaune (orange) : Intelligence + carac secondaire (hâte, critique, maîtrise)
Bleu (vert) : Intelligence + Esprit



Enchantement :

On cherchera auprès d’un enchanteur tout ce qui augmente l’intelligence. Et comme pour les gemmes, on se laissera facilement tenter par de la maitrise, de l’esprit. Plus rarement, on devra prendre autre chose comme de la hâte ou du critique. Sur les pieds, il existe toujours un enchantement qui donne un peu d’endurance, mais surtout de la vitesse de course améliorée. Cela peut être par exemple un choix tactique et de confort tout à fait intéressant.
Vous savez, ou devez savoir que l’enchantement des épaules se prendre à la réputation Thérazane, celui des jambes (le fil) auprès d’un couturier, et celui de la tête auprès de la réputation d’Hyjal. Ils sont tellement importants que ce sont les deux réputations qu’on monte en premier quand on est prêtre.


Retouche :

Par sécurité, on met généralement de l’esprit sur les pièces n’en ayant pas. On complète ensuite avec de la maitrise. La retouche permet de faire les dernières modifications pour équilibrer les caractéristiques. On enlève généralement soit de la hâte, soit du critique pour mettre ailleurs (esprit, puis maitrise en priorité).



Le gameplay :

Comme dit plus haut, le prêtre discipline pourra occuper plusieurs rôles dans un raid. Il y aura tout de même deux manières de soigner et d’autres dérivées de ces deux-là.
Le soin de tank est réellement une manière à part entière de soigner. Et elle ressemble le plus à ce qu’on connait du heal en instance : On focus le tank, on lui balance le meilleur sort possible suivant la situation, on aide si possible le reste du groupe à survivre. Bien sûr, seule la vie du tank (et la sienne) ne doit compter s’il y a un choix critique à faire. Rappelons encore que les dps étant les plus nombreux, la perte de l’un d’eux n’est que rarement synonyme de wipe. Alors que la perte d’un tank ou d’un soigneur devient un poids supplémentaire que le raid n’est pas souvent apte à combler.


Les buffs :

Il existe une sorte de cycle pour le tank qui consiste à lui maintenir sur lui tout un tas de buff divers et à balancer du gros lourd en cas de danger extrême :
Grâce est posée sur le tank avec différents sorts de soin direct. Nous utiliserons la pénitence en priorité, puis le soin ou le soin supérieur. La grâce est cumulable 3 fois et donne à chaque fois 8% de soins en plus. Une pénitence remplie donc parfaitement le rôle de stacker les 3 charges du buff qui dureront 15 secondes si aucun nouveau soin n’est appliqué.Il active votre talent passif Regain d’espoir.

L’Inspiration se déclenche sur un critique de presque n’importe lequel de nos sorts de soins. Elle dure aussi 15 secondes et réduira les dégâts que la cible subit de 10%. (Ne concerne que les dégâts physiques).
L’Egide divine s’activera, comme pour l’inspiration, d’un coup critique d’un sort de soin sur une de vos cibles. Pendant un temps, un bouclier d’absorption va apparaitre. A la 4.1.0, sa durée passera à 15 secondes, s’alignant sur les deux buffs précedents. Les Egides sont cumulables à hauteur de 40% de votre total de point de vie. Autrement dit, on voit jamais le maximum. La valeur de l’égide augmente à chaque fois de 30% (+ maitrise) du soin prodigué. Ce n’est pas en tant que tel un buff à maintenir. C’est plutôt premièrement un truc à savoir (« tiens, je viens de faire un critique à 30k, donc ya un bouclier de 10K sur le tank »). Mais c’est aussi un truc à anticiper : Une prière de soin, par exemple, fera toujours une égide. Cela peut être utile si il y aura ou non d’autres dégât sur vos cibles qui vont consommer les boucliers.

Ame affaiblie est techniquement un débuff. Il est posé pour 15 secondes quand on reçoit un Mot de pouvoir : Bouclier. Il empêche par sa présence la pose d’un nouveau bouclier. Il y a pourtant un moyen de raccourcir ce temps. Surtout si c’est sur une personne qu’on focus, comme un tank. Il active votre talent passif Regain d’espoir.

Force d’âme permet de réduire le temps restant du débuff âme affaiblie sur vos cibles. La réduction a lieu si on incante soin, soin supérieur, ou soin rapide (même si le soin rapide provient d’une vague de lumière. cf talents sacré). Une bonne utilisation de Force d’âme permet de réduire la durée entre deux boucliers. La faisant passer de 15 secondes à 7 secondes. C’est un des éléments clé pour tenir un tank en vie.
Regain d’espoir est un talent qui augmente les chances de coups critiques sur des cibles affectées par Grâce ou Âme affaiblie. Il permet donc d’activer 10% plus d’Egides ou d’inspiration.
Extase est un talent de régénération de mana. Il se déclenche au plus tôt toutes les 12 secondes au moment où un Mot de pouvoir : Bouclier est consommé (totalement absorbé par des dégâts) ou dissipé. L’enjeu va donc être de trouver un moyen de faire exploser un bouclier toutes les 12 secondes dans le meilleur des cas. Extase permet de récupérer un montant de mana en fonction du total de mana du prêtre : 6% en 4.0.6. Sûrement plus en 4.1.0.


Surcis est un talent de hâte. Il se déclenche après chaque pose de Mot de pouvoir : Bouclier. Il donne un bonus de 14% à la hâte pendant quelques petites secondes (4-5 secondes) qui disparait prématurément à la fin de la première incantation de sort. Cela ne concernant pas les sorts instantanés (par nature sans incantation). Chaque pose de bouclier pourra donc faire suivre la pose rapide d’autres sorts instantanés. On clôt le cycle par un sort incanté ou bien un autre bouclier pour refresh le bonus de hâte.
Le cycle de heal va donc principalement consister en un refresh des buff cités ci-dessus.
  • Pénitence va poser une grâce, et favoriser l’apparition d’Inspiration et d’une égide. Ce n’est pas un sort à incantation.
  • Mot de pouvoir : Bouclier va poser un âme affaiblie et donner de la hâte pour les prochains sorts.
  • Soin/Soin supérieur vont réduire le temps de cette âme affaiblie et consommer le buff de hâte.

Le principe va donc être de faire apparaitre le plus rapidement possible ces buffs.
  1. On commence donc par un bouclier, qui nous apporte de la hâte pendant peu de temps, et jusqu’à ce qu’on incante un sort. Le bouclier, via l’âme affaiblie, active le talent Regain d’espoir. (+14% hâte, +10% critique)
  2. Pénitence va poser rapidement les trois stacks de grâce (+24% de soins)
  3. On lance des sorts instantanés, comme la PoM ou rénovation.
  4. On termine par un sorts incantés, comme soin, soin supérieur ou une prière de soin (PoH) ou encore par un nouveau bouclier pour entamer rapidement un nouveau cycle. Si on lance deux soins supérieurs, on permet de relancer un bouclier juste après.

Dans mon cas, sur un tank, j’enchaine bouclier, pénitence, PoM, soins supx2, bouclier, etc…
Le heal de Raid est à l’inverse du heal de tank. Il n’y a alors plus de possibilité de faire un cycle, et on va devoir utiliser le principe des priorités :
Ce qui va nous intéresser, c’est de remonter une personne au niveau des autres de son groupe, ou bien de fournir une assistance au soin de groupe.

Une chose à savoir également, c’est qu’il est toujours possible (et même primordial) de prendre un peu des deux techniques de soin : heal de tank, ET heal de raid. En pratique, on focus une personne dans le raid (le tank principal, le tank secondaire, un dps spécialement courageux, voire vous même). C’est sur cette personne qu’on va envoyer un bouclier, et une PoM,  ou pour qui on garde peut être une pénitence. Tant que cette personne ne craint pas de mourir, on porte notre attention sur le raid qui du coup, va peut être prendre super cher au même moment.
Vous pouvez à tout moment soigner au choix : Une cible définie (tous les sorts directs), vous et la cible (Soin de lien), ou un groupe défini (Prière de soin).
Il faut dans tous les cas placer un bouclier approximativement toutes les 12 secondes pour espérer profiter d’une Extase.
A la 4.1.0, le Feu/Volonté Intérieur(e) n’auront plus de limite de temps. On choisira alors sereinement l’un des deux. On préfèrera comme sous la 4.0.6 la Volonté Focalisé, qui nous est nécessaire pour diminuer notre consommation de mana. Mais dans le cas où la vie des autres est en jeu, on hésitera pas à prendre le Feu Intérieur pour son boost de la puissance des sorts.
Dans le heal de raid, l’utilisation de la rénovation devient plus rentable que dans du soin de tank. Tout y est en fait possible, d’où la complexité pour en faire le guide d’ailleurs

Il faudra comprendre le déroulement général, et parfois plus précis du combat. Prévoir les moment où on devra soigner de telle ou telle manière. Les combats sont scriptés, il est donc possible d’anticiper au mieux, au lieu de ne faire que se laisser surprendre. C’est là aussi une condition si on veut pouvoir maintenir des cycles de heal efficaces et rentables.
A la différence du heal de tank donc qui peut parait un peu morne (question de gout), le heal de raid fera appel à un plus grand nombre de contraintes pour le joueur. Surtout dues à la plus grande diversités des situations possibles.



Les CDs sont nombreux chez le prêtre discipline. Ils sont étroitement lié à l’utilisation des buffs cités précédemment.
  • Infusion de puissance. C’est un grand classique du discipline. Toutes les 2 minutes, devenez un « super prêtre » qui soigne plus vite (+20%), pour moins cher en mana (-20%) et qui a des jolies flammes jaunes à la manière de Son Goku. Le must, c’est de mettre une lévitation sur vous juste avant.
    Typiquement, on l’utilise quand on sait que ça va être super chaud : Sur le tank comme sur Magmagueule à certains moment, ou bien quand la vie du groupe est en jeu. 2 Minutes, ça passe relativement vite.
  • Barrière : A la 4.1.0, le CD de la barrière passe à 3 minutes. Et la réduction de dégât qu’il prévient dans sa zone est légèrement réduite. C’est donc un sort qui a été vraiment utile, un sort qui sauve des vies. Sur toutes les strats demandant d’un groupe entier d’être au même endroit, l’utilisation de la barrière peut être juste indispensable.
  • Suppression de la douleur : « Super boubou ». S’il reste encore des points de vie au tank, alors il n’est pas mort. Enfin, pas tant que le discipline a encore une suppression de la douleur. 40% de dégâts en moins pendant 8 secondes. Mais rappellez vous, on peut balancer un bouclier toutes les 7 secondes sur une même cible. Et si vous mettez les -25% de dégât de la barrière, tuer votre cible relèvera du miracle. CD à 3 minutes qui le mérite.
  • Focalisation Intérieure : CD très intéressant (45 sec de recharge). A lancer dès que possible. Il réduit totalement le cout en mana du prochain sort à incantation et augmente ses chances de critique. De l’autre coté, l’utilisation du soin supérieur réduit le temps de recharge de la Focalisation Intérieure de 5 secondes. Et vous posiez encore la question : « soin ou soin supérieur » ?
  • L’Ombrefiel et l’Hymne à l’espoir sont les deux derniers composants de la régénération de mana du prêtre discipline. Ce sont des CD longs, qui font que vous vous servirez normalement de l’un et de l’autre qu’une fois (exceptionnellement deux) sur un combat. Les deux sont liés, car dans notre psychose à économiser la mana, nous prenons grand soin de ces choses là :
    L’Ombrefiel
    va attaquer vos ennemis et vous rendre un pourcentage de votre mana pool à chaque fois qu’il frappera. L’Hymne à l’espoir quand à lui, va en plus de vous rendre également des pourcentages de votre mana, va augmenter ce même maximum de mana pendant un court instant. Ce système augmente donc en même temps votre régénération via Ombrefiel et Extase.
  • Hymne Divin : 12 soins répartis en 8 secondes sur les membres du groupes qui en ont le plus besoin. Un bonus au soin de 10% sur 8 secondes. De quoi soutenir tout le heal de raid, et accessoirement se tourner les pouces pendant 8 secondes. 8 minutes de recharge, c’est un CD qu’on utilise qu’une fois.

7 CDs à gérer donc. Il y a du pain sur la planche.


Première conclusion


La version de ce prêtre discipline se joue facilement avec une musique lourde et épique. On crache un sort toujours différent. Au début du combat, on monte sa puissance, au travers de divers effets magiques, et quand tout devient critique, on explose. Nos soins sont toujours capable d’atteindre n’importe qui dans le raid. Nos différents système de boucliers (4 différents) sont le meilleur soutien du jeu envers nos collègues soigneurs. Cela en fait une spécialisation de heal extrêmement gratifiante. On donne une aide conséquente à tout le monde, et on aiguille facilement même la manière dont le groupe survivra.
Sur tous ces points, le discipline classique va rester très joué, et notre communauté est donc loin de s’éteindre

La prochaine étape de ce guilde nous amènera à la nouvelle star des spé prêtre de cette fin de version : La spé smite. Même si elle ne diffère que de quelques points avec sa grande soeur, est à plein d’égards complètement différente. D’ailleurs, n’étaient-elle pas née il y a plusieurs années sous Burning Crusade.
Il y avait alors un autre nom pour les prêtres adeptes du châtiment. On les appellaient, les Holynukers  !
Capable de prouesse en dépassant parfois tout ce qui s’est déjà vu dans WoW.




Source : http://www.wow.arwy.org/?p=748

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:21 (2018)    Sujet du message: Prêtre spé smite

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    The Warriors Team Index du Forum -> LES CLASSES -> Prêtre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com